mercredi 19 novembre 2014

Enrique Vila-Matas


























Acrylique sur toile, 80 x 100, 2014

"J'aime la peinture parce que ans son inaltérable immobilité elle paraît exister en dehors du temps d'une manière impossible à toute autre forme d'expression artistique. Plus j'avance dans mon existence, plus je voudrais mettre le monde en suspens et saisir le présent avant que, dévoré par la seconde suivante, il ne devienne le passé. Un tableau crée l'illusion d'un présent éternel, d'un lieu où mes yeux peuvent se reposer comme si le tic-tac de la pendule avait cessé par magie.

Siri Hustvedt, Les Mystères du Rectangle. Essais sur la peinture (Trad. de l'amer.)
2009 - Actes Sud, 245 pages